Grève SNCF : Les scènes de baisers sur les quais dureront désormais 3 heures en moyenne

Portrait of happy woman and man embracing at railway platform

Encore un problème avec cette grève (ça n’en finit pas !) ! Les scènes de baiser sur les quais (avec de la bave) dureront maintenant environ 240 minutes, soit 3 heures, et ce, même si les amoureux sont moches. Reportage.


“Ils s’embrassent depuis 10h15. Moi, ça me rappelle Benjamin mon ex qui avait oublié de venir me chercher à la gare. Il oubliait toujours tout.” nous confie Elodie, une jeune femme bloquée à la Gare de Lyon. Un couple est en effet situé à proximité… et le moins que l’on puisse dire, c’est que les tourtereaux ont du mal à mettre fin à leurs adieux. La faute aux cheminots qui défendent le service public sans s’inquiéter des échanges de microbes…


La faute aux cheminots
Mais cette forte augmentation de la durée des scènes des baisers est aussi très inspirante. Après Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet cherchait par exemple un nouvel «objet cinématographique » pour éveiller les Français (surtout les provinciaux). « Ça fait longtemps qu’on n’a pas vu une bonne scène de baiser sur les quais. Je vais la réinventer en la mettant en sépia. »

La faute aux cheminots
Mais c’est une usagère de la SNCF qui nous donne la meilleure astuce pour faire face à ce nouveau désagrément. “J’ai pensé à voyager en cheval et après j’ai pensé au cheval et après j’ai pensé aux yeux des cheval (ndlr : chevaux) et je me suis rendu compte qu’ils avaient des caches-yeux.” Cette originaire de Pau déteste les films d’amour. Elle est tout particulièrement dégoûtée par les scènes de baiser; elle a donc décidé de fabriquer des caches-yeux.


Guillaume Pepy a eu vent du concept et souhaiterait désormais en commercialiser dans toutes les gares, afin de se protéger de ce genre de scènes mais aussi de ne pas voir les accidents de train que pourrait provoquer l’ouverture à la concurrence de la SNCF !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires
  1. C’est le côté sympa de la grève, des gros patins baveux avec des mains qui s’infiltrent sous les fringues.
    Grâce à ce genre de pratique les gens échangent des microbes ce qui les vaccine contre à peu près tout.
    Et puis si les mecs sont un peu coquin avec leurs partenaires, ils les sodomisent les uns, les unes, à la suite des autres sans se laver ce qui constitue des greffes de biotopes excellentes pour le psychisme !
    La grève a plein de bon côtés. Merci les cheminots, ne lâchez rien .

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>