7 trucs vachement plus cool que la maternité

The trials of becoming a mother

Le roller

Idéal pour se déplacer sur une courte distance, le roller est le mélange idéal entre sensation forte et liberté. Tout le contraire de la maternité, avec ses obligations et ses horaires fixes. Vous pouvez toujours utiliser les roues de votre poussette pour vous déplacer, mais c’est beaucoup moins pratique pour les figures.

La politique

La politique s’intéresse à l’ensemble des affaires publiques, sur des choix de société forts pouvant peser sur plusieurs millions d’années. La maternité s’intéresse à un tube digestif n’ayant pas encore terminé sa métamorphose. Tout est dit.

Les antibiotiques

Les antibiotiques sauvent des millions de vies chaque année. Alors que quand on sait que la maternité peut engendrer des monstres comme Hitler ou Jack l’éventreur, on est en droit de se poser des questions.

Le Mexique

Le Mexique, c’est 1,964 millions de km² vierge à découvrir. Un climat subtropical au sud et tempéré au Nord, vous attendent pour ce qui pourrait être un des plus voyages de votre vie. Sinon, la maternité vous propose un séjour de deux semaines en hôpital avec une épisiotomie. Le choix vous appartient et la balle est dans votre camp.

A lire aussi : Peut-on avoir 35 ans, être sans enfant et mériter de vivre ?

Julien Doré

Même si les deux aiment bien vous réveiller la nuit, Julien Doré arrive largement devant la maternité en terme de coolitude. D’ailleurs quand on pose la question « entre les pleurs d’un bébé et un album de Julien Doré, que préférez-vous écouter ? » aux Français, 100% d’entre eux répondent en faisant une drôle de tête «ben l’album de Julien Doré ».

Le poker

Des chercheur américains ont réussi à évalué que le poker est mille fois plus cool que la maternité. Avec lui, vous avez la possibilité de gagner gros, mais aussi pourquoi pas de croiser des stars comme Patrick Bruel, Kool Shen ou Moundir. Alors que la maternité vous offrira au pire la chance de croiser un pédiatre tous les six mois et d’être interviewée par un journaliste de l’émission les Maternelles.

A lire aussi : « J’ai accusé mon fils de s’être radicalisé pour avoir la maison pour moi pendant sa garde à vue » 

Le fromage

La rédaction n’a pas jugé utile d’argumenter sur ce point.

 

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires
  1. La paternité c’est bien.
    Pas de gros ventre, pas d’accouchement, juste un mignon bébé (parce que s’il n’est pas mignon il reste avec sa môman), simplement il faut s’en occuper pendant que sa mère se consacre aux tâches ancillaires.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>