Sexo : Mon clitoris ressemble à Gérard Darmon

Beautiful woman with make-up

Phénomène de mode ou mutation génétique en cours ? Une femme sur 100 000 avoue trouver que son clitoris ressemble à l’acteur Gérard Darmon. Dans plus d’un cas sur deux, la personne va même jusqu’à affirmer que « c’est Gérard Darmon qui ressemble à son clitoris et non l’inverse ».


Évelyne Dampierre, gynécologue et auteure du livre Le Rhume du clitoris, explique que le nombre de femmes possédant un clitoris ressemblant à Gérard Darmon devrait fortement augmenter au cours des trente prochaines années. Une explosion due selon elle au nombre élevé de femme « qui l’ignorent encore ou font exprès de nier l’évidence ».

C’est notamment le cas de Marjorie, 23 ans, qui a découvert il y a seulement deux mois que son clitoris ressemblait à l’acteur de la Cité de la Peur. « Plusieurs de mes ex petits amis m’avaient fait remarquer une vague ressemblance avec un morse, mais je n’avais jamais fait le rapprochement  » raconte la jeune femme.

Autre témoignage, celui de Paula, 67 ans, qui a vécu toute sa vie en ignorant posséder un clitoris en forme de Gérard Darmon. « J’ai toujours su que j’avais quelque chose de différent des autres. Longtemps j’ai cru qu’il ressemblait au général de Gaulle, puis à Jean Lassalle. Mais aujourd’hui c’est évident ! C’est Gégé » lance -t-elle avant d’éclater de rire.

D’ailleurs, si vous avez encore un doute sur l’acteur que vous voyez quand vous observez votre clitoris, pas de panique. N’importe quel médecin choisi au hasard et contacté par téléphone vous le dira : posséder un clitoris en forme de Gérard Darmon n’a aucune conséquence sur la santé et sur la vie sexuelle.

Selon le docteur Dampierre, le processus d’acceptation d’un clitoris Gérard Darmon peut prendre de six mois à 62 ans en moyenne. Les techniques pour faciliter le processus ne manquent pas. « Certaines se teignent le pubis avec une couleur poivre et sel pour être raccord, d’autre apprennent par cœur les paroles de sa chanson Mambo italiano. Chacun est libre d’inventer sa propre parade » conclut-elle avant de commencer à fredonner la chanson.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
11 Commentaires
  1. Écoutez, laissez le clitoris faire son travail, dès que j’aurai de plus amples stimulations croyez bien que vous en serez les premières orgasmées.

  2. A force de simuler pas étonnant qu’il ressemble à un acteur de comédies de boulevard. Mon conseil: lisez lui une histoire de Frédéric Dard, il se transformera en Carlos braillant « Big bisous ». Perso, le mien ressemble à une mandoline aux cordes aussi grinçantes qu’un volet sous la tempête et ma vulve à un haut de forme de magicien au chomâge attendant que son petit rongeur vienne s’y mettre au chaud

  3. Des études ethnologiques ont montré que c’est pour éviter la ressemblance des clitoris avec Gérard Darmon que la pratique de l’excision s’est imposée.
    Aujourd’hui, soyez moderne. Si votre clitoris est laid, cachez le avec votre main. Et surtout ne restez pas immobile, ça risquerait d’attirer l’attention de votre partenaire. Donc, par soucis de discrétion faites bouger un ou des doigts sur cet organe, veillez à ce que ça ne soit pas sec. Commencez doucement et finissez comme vous en avez envie.
    Et là, s’il en est à qui ça ne plaît pas, envoyez-le se faire mettre.

  4. Il n’y a pas que des clitos laids.
    J’en connais un qui ressemble à la Joconde ; et il a tout d’une grande.
    Par ailleurs, il est souvent ignoré que le meilleur morceau de la vache, le plus savoureux, le plus délicieux, le plus goûteux est son clitoris.
    Le problème est que ce produit est peu abondant. C’est pourquoi les bouchers servent ce qui s’en approche le plus : la langue de bœuf.
    Octave Hergébel ?
    C’est le bonheur des dames.
    Des prestations de qualité.
    Catalogue et devis sur demande.
    Le prix s’oublie, la qualité reste !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>