Bon plan : Aller au salon du mariage pour voir combien on économise en restant célib

wedding

Jamais avare de bons plans, Madame Gorafi vous propose aujourd’hui de profiter à fond du « salon du mariage ». Comment ? En y allant célibataire pour « regarder » mais surtout : compter.

Nous avons prix (euh… pris) les valeurs moyennes des budgets vues dans le salon.

1- La location de la salle et du matériel : 4000 euros

Louer un espace à peu près propre et une sono pas trop merdique coûte un bras pour juste UNE SEULE SOIRÉE. Trois. Mille. Euros. Restez chez vous à regarder des séries, et ne jetez pas tout cet argent dans une salle que vous allez détester au bout d’une heure.

2- Le traiteur : 4200 euros

Regarder votre entourage s’empiffrer tout au long de la soirée, et voir votre oncle retomber dans son alcoolisme coûte en moyenne 4200 euros en France. Avec cet argent, partez plutôt en vacances en solo d’accord ?

3- Le costume et la robe de mariée : 1000 à 10 000 euros

Au salon du mariage, on a vu des robes de mariée à 8000 euros. Et impossible de les réutiliser pour aller au bureau, ou pour aller en boîte. A ce prix, on préfère rester toute seule et en jogging. On n’a pas pu s’empêcher de déchirer un peu une robe, juste pour le plaisir (lol).

4-  Le DJ qui va passer Percy Sledge : 1000 euros

Un gros nul qui a un ordinateur avec des chansons sympas coûte 200 balles de l’heure.

5- Les photos : 2000 euros

Un gros nul qui a un appareil qui fait des photos sympas coûte 400 balles de l’heure.

6- Divers : un tas de fric

La déco, les bijoux, la location d’une voiture, les dragées dégueu, les petits cadeaux aux invités coûtent vraiment vraiment trop cher. On n’a pas pu compter, alors qu’on était envoyées au salon du mariage spécialement pour ça (déso).

Après cette longue journée on s’est senties hyper riches. Un plan qu’on vous conseille vivement.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
4 Commentaires
  1. Il y a longtemps on disait qu’une femme célibataire de trente ans n’avait pas réussi à se marier alors qu’un homme célibataire de cinquante ans avait réussi à ne pas se marier.
    C’était une plaisanterie d’un autre siècle.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>