Edouard Philippe nous raconte comment l’écriture inclusive lui a brûlé les yeux

Edaveugle

C’était samedi dernier dans un bar chic et discret du 11e arrondissement de Paris qu’Edouard Philippe, notre premier ministre préféré, nous a fait l’honneur de s’échapper quelques minutes de ses fonctions ministérielles pour nous raconter comment l’écriture inclusive lui a brûlé les yeux !


“Finalement ce n’est pas si mal ces lunettes de soleil, ça me donne un petit côté rock’n’roll, et ça match plutôt bien avec la politique qu’on mène au gouvernement. Par contre, depuis que l’écriture inclusive m’a complètement cramé les yeux, je me prends les pieds à tout bout de champ dans les tapis de Matignon, c’est loin d’être pratique !

Il faut que je vous raconte comment ça s’est passé, car c’est loin d’être anodin. Je lisais un article sélectionné par mes supers assistant.e.s sur l’actualité et les nouvelles névroses des féministes, quand soudain, j’ai senti une sensation de brûlure horrible dans les yeux. C’était comme si quelqu’un me mettait le sèche-cheveux puissance maximum dans l’oeil !

A lire aussi : Le temps de parole féminin à l’Assemblée double après qu’une députée a dit : « Il a raison »

Je n’ai pas du tout compris ce qu’il se passait, puis j’ai fait directement le rapprochement ! Je lisais un texte en écriture inclusive ! C’est super dangereux, c’est pour ça que j’ai interdit d’emblée qu’on l’utilise au gouvernement, ça relève du débat de santé publique ! Comment on va faire si tous nos ministres ne voient plus rien ?”

En attendant que les yeux de notre premier ministre aillent mieux, GoogleⓇ se lance sur une nouvelle paire de lunettes qui permettra à nos membres du gouvernement de déchiffrer les textes en écriture inclusive et de protéger leurs yeux sensibles ! Chouette !

Image: wikicommons perguillaume

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>