Arabie Saoudite – Les femmes obtiennent le permis de conduire leurs enfants en poussette

Crossing the boulevard with baby in prams with heavy traffic in rush hour

Une semaine seulement après l’annonce du décret autorisant les femmes à conduire, l’Arabie Saoudite a coupé court à l’enthousiasme général en annonçant que le permis en question s’appliquerait uniquement aux poussettes ou « quatre roues » et non aux voitures et aux motos.


Si le démenti a fait l’effet d’une douche froide à certaines militantes féministes, le décret marque néanmoins une progression certaine pour la cause des femmes qui pourront dès demain passer leurs codes dans des auto-écoles prévues à cet effet. « Elles pourront y choisir le type de poussette, manuel ou automatique, sur lesquelles s’entraîner et même le type de punition corporelle qu’elles souhaitent subir en cas d’infraction. »

« Nous les jugerons par exemple leur capacité à faire conduire la poussette tout en contrôlant les éléments qui l’entourent – arbustres, chats, jets de pierre ou insultes – et à conserver une attitude soumise. Le plus dur pour elle sera d’apprendre, en cas d’obstacle à arrêter la poussette sans se faire déborder par ses émotions féminines. » explique le directeur du programme.

Le tricycle pour 2018 ?

Gage de bonne volonté, l’Arabie Saoudite n’exclut pas, si les premiers examens se déroulent bien, de reconduire l’expérience en étendant le permis des femmes au tricycle, au cerf-volant aux avions téléguidés voire même aux auto-tamponneuses en 2018. « A condition bien sûr qu’elles n’en profitent pas pour trop assumer leur statut de femme et prendre la confiance » ajoute le directeur du programme.

A lire aussi : Arabie saoudite : les femmes auront un volant qui ne fonctionne pas à côté de celui de leur mari

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
5 Commentaires
  1. La poussette a l’air bien. De grandes roues pour le confort de bébé. Une structure qui a l’air pratique à plier. Par contre la nacelle est rikiki. Comment fait-on quand on a un petit nourri au sein, donc bien costaud et âgé de plus de six mois ?
    Pour la photo, le Gorafi Magazine fait des économies :
    Gratuité du site fournisseur d’image :
    http://www.istockphoto.com/fr
    iStock: Stock photos, royalty-free images & video clips
    http://www.istockphoto.com/
    Explore the official iStock website for millions of exclusive, royalty-free, stock files. Find the perfect stock for your project, fast. Search now.
    ET
    Le choix de l’image.
    Parce que, question Arabie Saoudite, j’ai un doute…
    Au premier plan une jeune femme les bras nus, « en cheveux », un corsage trans parent laissant apparaître un soutien- gorge noir ; au milieu de l’avenue une famille avec une avec femme les bras nus, « en cheveux », qui tient un enfant pas la main pendant qu’un homme pousse une poussette ; dans la voiture noire au second plan derrière la jeune femme au pantalon orange et corsage blanc on dirait une femme au volant avec un petit garçon assis à côté. Ça, ça serait une image de la vie saoudienne ?
    Donc l’article dit n’importe quoi parce qu’il n’est pas question de laisser les femmes conduire les landaus ou les poussettes parce que ce n’est pas explicitement autorisé par le Coran ; est illustré à la mort moi le chose puisque la photo n’a rien à voir avec l’Arabie saoudite.
    Pauvre stagiaire ! Je me demande si ce n’était pas là ton premier et dernier méfait.

  2. Les filles: en aucun cas n’hésitez à assumer votre statut de femme! Ne vous laissez pas intimider par les qu’en dira-t-on, c’est si jouissif d’oser montrer sa féminité, foncez à toute berzingue!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>