Quel sport pratiquer avec votre énergie du désespoir ?

Sportswoman jumping

L’énergie du désespoir ne serait pas utile, ni efficace … Halte aux clichés ! Madame Gorafi change la donne et se veut écolo en recyclant l’énergie créée par votre désespoir. Nous vous donnons LA sélection de sports que vous allez pratiquer avec véhémence cet été !


La course à pieds

Pour courir jusqu’à vous perdre ou jusqu’à ce que vos jambes ne vous portent plus : quel meilleur sport que la course à pieds ? Votre énergie désespérée pourra vous servir pour courir un Paris – Le Mans, ou même un Marseille – Lille (selon votre personnalité)… 

Un sport idéal pour votre coeur, même si celui-ci est brisé ! 

La natation

Pour vous noyer ou vous rafraîchir, la natation est un sport idéal si vous avez de l’énergie du désespoir à revendre ! Vous serez dans une piscine plein de chlore et vous pourrez pleurer discretos ! L’occasion aussi de vous débattre dans l’eau avec un petit bonnet coloré…

La boxe

Classique mais efficace : un sport de combat brut. Vous pourrez vous défouler et taper, taper, taper. Punching-ball ou visage, il vous faudra choisir, mais une chose est sûre : l’énergie de votre désespoir pourra être entièrement utilisée !

En option : si vous vous détestez, vous pouvez simplement laisser votre « sparing partner » vous taper jusqu’au chaos.

Le Tour de France

Pas encore reconnu comme un sport par la fédération des sportifs, le tour de France consiste à pédaler sur un petit vélo tout en étant filmé ! Devenez une star en montant un « col » et en transpirant tout votre désespoir ! En selle les filles ! 

Le surf

L’envie que la vague se renverse sur vous pourrait vous faire très vite progresser dans cette super discipline ! Avec toute cette énergie, vous allez vite devenir une super surfeuse 

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
3 Commentaires
  1. Essayez « En Marche » à l’assemblée Nationale.
    Très rapidement vous aurez la sensation de n’être rien.
    Ou alors si peu de chose, un étron canin sur un trottoir ?
    Quoi qu’il en soit vous explorerez les plaisirs indicibles de la soumission, la jouissance du mépris de soi, le confort de ne rien vouloir ni décider personnellement.
    Vous serez comme une fourmi dans la fourmilière, votre énergie sera une toute petite partie de celle de groupe. Vous ne serez rien. Vous serez submergée par un désespoir immense, mais au moins vous aurez la certitude de savoir que ce sentiment est totalement justifié !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>