Paris : Un homme dépasse tous les records et fait un cunnilingus de plus de 30 secondes

Happy laughing man

C’est dans la ville lumière que le miracle a eu lieu : Maël, un jeune trentenaire, beau et agile, a offert à sa partenaire un cunnilingus de 43,30 secondes. Reportage.


Une performance olympique

Oui, c’était long, mais enfin, je voulais que ma partenaire ait un orgasme… Comme toutes les autres ! Avec moi, les femmes sont habituées au meilleur.” nous confie en souriant le généreux Maël. Le CHFJF (Comité des Hommes qui Font Jouir toutes les Femmes) lui a par ailleurs décerné la médaille d’or pour ce record…
A noter que le jeune homme avait aussi fait la vaisselle, une fois.

“Je l’avais sucé 24 minutes”

Mais les femmes… Jamais contentes ! C’est l’impression que donne Laetitia, la jeune dame qui a bénéficié du héros sexuel 2017… A peine sortie du lit, elle se plaignait en effet déjà d’une inégalité de temps entre fellation et cunnilingus. “J’avais des crampes à la bouche… Je l’avais sucé 24 minutes… Alors que lui m’a à peine embrassée deux fois et c’était fini…”
Pas de chance !

En tout cas, chez Madame Gorafi, on dit “Bravo Maël !” !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
5 Commentaires
  1. Au temps où les filles avaient la foune touffue on disait « tarte au poils », on broutait les dames (voire l’amie mollette) et quand elles avaient leurs doches on évoquait le spaghetti bolognèse.
    Et là ? « cunnilingus » !
    La langue perd sa saveur ; monde de merde !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>