5 conseils pour que vos angoisses nocturnes ne soient plus entrecoupées par le sommeil

Sleepless Young Woman with Insomnia in Bed, Watching Alarm Clock

Malgré tous vos efforts, vous ne parvenez pas à faire des nuits blanches complètes ? Restez zen, « Madame Gorafi » a tout prévu ! Voici 5 conseils indispensables si vous voulez que vos angoisses nocturnes ne soient plus interrompues par d’interminables pauses sommeil.


1. Pensez à tout ce que vous auriez aimé faire dans la journée et que vous n’avez pas fait

C’est un classique, mais qui a fait ses preuves, et devrait vous tenir éveillée un bon moment ! N’hésitez pas, pour plus d’efficacité, à répertorier tous les prétextes absurdes qui ont eu raison de vos bonnes intentions. Si cela ne suffit pas, pensez à tout ce qu’il vous reste à faire cette semaine et à tous les rêves que vous ne réaliserez sans doute jamais pour chasser le spectre du sommeil !

2. Concentrez-vous sur votre vieillissement…

Les soucis du quotidien sont générateurs d’angoisse mais il peut arriver que vous vous rendiez compte que tout cela n’a pas grande importance. Dans ce cas, soyez vigilante et pensez à switcher vers des choses plus graves avant de vous endormir ! Le constat de votre vieillissement devrait vous aider dans cette tâche. N’hésitez pas à vous munir d’un miroir et de photos de vous plus jeune pour que le contraste soit le plus saisissant possible. Pensez également à compter vos rides et à faire un test sur internet pour avoir une photo de vous plus vieille. Scrutez-la attentivement, il y a de grandes chances qu’elle vous fasse passer l’envie de dormir !

3. …puis sur votre mort

La mort a ceci de commode qu’elle n’épargne aucun d’entre nous ! Vous pouvez donc aussi bien vous concentrer sur la vôtre que sur celle de vos proches pour vous donner plus de chances de ne pas dormir. N’oubliez pas que ce n’est pas seulement la façon dont vous allez mourir qui est angoissante mais également ce que vous deviendrez après celle-ci. Deux fois plus de chances de résister au sommeil !

4. Faites-vous une to-do list pour ne pas être à court de sujets angoissants

Les sujets d’angoisse sont nombreux mais la nuit est longue et l’on n’a pas toujours les idées claires après minuit ! Pensez-donc à consacrer une partie de votre journée à dresser une liste de tous les sujets anxiogènes qui pourraient vous empêcher de dormir afin d’avoir toutes les munitions à disposition au moment d’aller vous coucher. Cela peut être tous les mauvais choix que vous avez faits dans votre vie, les actes que vous ne vous pardonnerez jamais ou encore les 10 choses les plus affreuses qui pourraient vous arriver. Bref, laissez place à votre imagination et faites-vous plaisir !

5. N’oubliez pas, par précaution, de programmer votre réveil tous les ¼ d’heure

Le sommeil est fourbe et adore nous prendre par surprise. Malgré votre vigilance et votre extrême préparation, il n’est pas impossible qu’il vous saisisse au moment où vous vous y attendrez le moins. La solution est donc d’anticiper toute éventualité en programmant votre réveil tous les ¼ d’heure. Comme ça, pas de risque de s’endormir bêtement !

Une fois que vous vous serez rendu compte de l’efficacité de cette méthode, appliquez-la à tous les domaines de votre vie : vous verrez, ça marche ! Cela vous permettra de ne plus être systématiquement interrompue dans vos tâches ménagères par vos loisirs ou pire, de stupides pensées positives !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>