Fillon justifie le manque de parité dans son nouveau comité stratégique : «Cette fois, je n’ai mis ni ma femme, ni ma fille »

Flickr_-_europeanpeoplesparty_-_EPP_Congress_Bonn_(154)

Depuis qu’il a dévoilé les membres de sa nouvelle équipe de campagne, hier, François Fillon a été l’objet de critiques de toute part pour l’absence de parité. Le candidat à la Présidentielle 2017 a pourtant fait exprès de ne pas mettre sa femme dedans : à en perdre la tête…


« Les misogynes ont tenté de critiquer le travail de ma femme (NDPF (Note De Pénélope Fillon): ! ). Maintenant on m’attaque, moi, sur l’absence de femmes dans mon comité de campagne ! On voit là les contradictions inhérentes au féminisme : d’un côté trop de femmes, de l’autre pas assez…” a expliqué François Fillon lors d’une nouvelle conférence de presse (NDPF : – )

Il a aussi souhaité ajouter quelques informations sur le « complot politico-médiatique dénommé PénélopeGate. » (NDPF : !). “Les femmes sont très compétentes, c’est pour ça que ça ne me dérange pas de bien payer ma femme.”

Enfin, le candidat LR a promis que s’il était élu Président de la République, la parité de son gouvernement sera assurée par les femmes des ministres. Comme quoi, l’égalité hommes / femmes, c’est pour bientôt !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires
  1. Question confiance, il devrait embaucher sa mère.
    Le fait qu’elle fasse éventuellement des vers dans un cimetière n’est pas une excuse pour abandonner son petit bonhomme dans la peine.
    Qui pourrait lui reprocher de garder sa maman près de lui et de toujours écouter ses conseils ? Qui ?
    Si vraiment il faut qu’elle soit sur un lieu de travail, je lui conseille d’emmener une patella. Cet os peu encombrant est féminin dans la nouvelle comme dans l’ancienne nomenclature.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>