5 choses qu’on vous aurait déjà pardonnées si vous étiez Roman Polanski

roman polnareff

Roman Polanski a bien de la chance : qu’il viole, qu’il batte ou qu’il drogue, tout semble lui réussir pourvu qu’il continue à faire de bons films . Sa présidence à la prochaine Cérémonie des Césars le prouve ! De quoi envier l’incroyable pouvoir du réalisateur… Peut-être que si vous étiez aussi un artiste, on oublierait enfin ces 5 erreurs qui vous poursuivent depuis le lycée.


Le SDF que vous avez écrasé
En voilà une bourde que vous auriez préférée éviter. Mais pas évident de faire attention à tout ce qui passe sur la chaussée, surtout quand on est en double file et qu’on se fait klaxonner. Depuis où que vous alliez – à la piscine, à la mairie ou au commissariat – impossible de faire le moindre pas sans qu’on vous traite comme un paria ! Quelle chance ont les célébrités de rouler avec insouciance sur tout ce dont ils envient !

Vos 60 kilos
Qui peut bien en avoir quelque chose à faire que des gens formidables comme Roman Polanski violent une mineure quand il existe d’atroces personnes comme vous qui font plus de 55 kilos ? Alors la prochaine fois, avant d’importuner sans raison un maître du cinéma, commencez par regarder ce qui ne va pas chez vous !

La soirée chez Arnaud
Vous vous souvenez de la soirée chez Arnaud ? Vous non… mais vos amis oui ! Et ils prennent un malin plaisir à vous la rappeler ou à en rire à vos dépens dès que vous avez le dos tourné ! Combien de césars pour leur faire oublier que vous avez mis le feu à un canapé avant d’uriner dessus pour l’éteindre ? Une palme d’or vite !

Votre troisième étoile
Votre cousin Benjamin l’a eu, lui… et du premier coup contrairement à vous qui l’avez raté trois fois ! Alors certes Monsieur Polanski n’est pas aussi fortiche que Benjamin lui non plus mais il a réalisé le Pianiste, Chinatown et a 4 Césars ! Et vous ? 0 !

La fois où vous avez dansé avec un mec
Encore aujourd’hui, ce souvenir traumatisant hante vos nuits : ivre chancelante, rendue lascive par quelques Mojitos, vous dansez langoureusement, accrochée au cou d’un inconnu…avec qui vous êtes finalement repartie ! Quelle salope ! Une disgrâce que vous ne souhaiteriez à personne…et surtout pas à un réalisateur de génie comme Roman Polanski.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
1 Commentaire
  1. « Roman Polanski a bien de la chance »
    Ça, c’est ben vrai ! (mère Denis)
    « Tout semble lui réussir pourvu qu’il continue à faire de bons films » Il faudrait dire « bien qu’il ne fasse pas de bons films. » Parce qu’on peut aussi supposer que si ses navets ont eu du succès commercial c’est grâce à la publicité et la corruption des critiques.
    Il n’y a donc aucune raison pour que ce voyou « viole, batte ou drogue » qui que ce soit.
    S’il laissait la justice faire son œuvre il serait peut-être innocenté. Les lignes qui précèdent seraient alors diffamatoires. Mais là, le délinquant se défile, et ça renforce la suspicion.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>