Fashion : L’homme qui poursuit les femmes dans la rue en les insultant s’est acheté de nouvelles chaussures

Walking on the road

Dans le nord de Paris, c’est un nouveau scandale mode qui agite la fashion sphère de la capitale. L’homme qui poursuit les femmes dans la rue en les insultant s’est acheté de nouvelles chaussures. Analyse de ce streetlook par une journaliste qui court vite.

Peu d’harmonie avec le reste de ses vêtements

Lorsqu’on a une vision d’ensemble en fuyant, les nouvelles chaussures contrastent trop durement avec le reste de ses vêtements. Durant sa course obligée pour échapper à l’agresseur, notre journaliste de terrain n’a malheureusement pas pu bien voir s’il portait un polo blanc, un simplement t-shirt ou une chemise. Toujours est-il que le tout, un mélange bavard de nombreux coloris, donne une impression de marais et de boue. L’homme devrait donc continuer à faire peur aux femmes : aucune crainte à avoir concernant la perte du sentiment d’insécurité dans les rues donc.

Dans la tendance Printemps – Été 2017

Les chaussures surprennent par contre par leur côté tendance. Reprenant le blanc, avec quelques traces de bordeau et une forme Richelieu fine, elle est définitivement une chaussure de 2017, une année où les femmes vont continuer à se faire insulter dans les rues. Heureusement, en exclusivité pour Madame Gorafi, une étude montre que ses insultes (salope, pute, etc) devraient globalement rester les mêmes. Une façon de rester traditionnel tout en étant bien dans son temps !

On en profite pour vous annoncer que l’homme qui tirait sur les strings des femmes, Michel Sapin, s’est lui acheté une nouvelle cravate. Cette dernière serait très belle selon la plupart de ses collaborateurs.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
1 Commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>