Ubérisation : « Notre thérapeute de couple était aussi notre vendeur de kebabs »

Smiling cook with arms crossed next to doner kebab meat

Kim a 29 ans, et elle a décidé de raconter le choc qu’elle a vécu lorsqu’elle a découvert la véritable identité de son thérapeute de couple.


« Je suis en couple avec Antoine depuis 7 ans maintenant, et ces derniers temps, suite à plusieurs grosses « engueulades » (comme d’habitude à propos d’argent car c’est une vraie pince), nous avons décidé d’aller voir un thérapeute de couple. On espérait avoir les réponses à nos questions, et retrouver, pourquoi pas, la passion des débuts ? Alors nous avons trouvé un thérapeute sur le site « thérapie-low-cost.fr », et si c’était à refaire, nous ne le referions pas.

Au début, tous les rendez-vous se faisaient en ligne, et notre thérapeute prétextait que sa webcam ne fonctionnait pas, alors il nous conseillait sans qu’on ne le voie. Ses conseils étaient plutôt bien vus : il insistait sur l’importance du dialogue, de l’intimité, de l’affection au quotidien… Mais bizarrement, il y avait toujours un bruit de fond quand il nous parlait, on avait l’impression que beaucoup de gens étaient autour de lui, on entendait des tintements, des rires etc. On avait beau lui demander ce qui se passait, il restait très évasif et nous posait ensuite des questions très intimes et dérangeantes pour qu’on change de sujet.

Mais un soir de novembre, le cache qu’il avait mis sur sa webcam s’est détaché, et nous avons pu reconnaître notre propre vendeur de kebabs ! Il était en train de découper méticuleusement sa viande, et la fourrait dans du pain badigeonné de sauce andalouse, pendant qu’il nous disait à quel rythme faire l’amour. Nous étions sous le choc. Et pour Antoine, se faire conseiller par une personne d’origine maghrébine était vraiment la « goutte d’eau de trop ». Nous avons porté plainte contre le site, et nous ne comptons pas en rester là. »

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
5 Commentaires
  1. C’est GRAVE et HONTEUX en 2017 : se faire conseiller par une personne d’origine MAGHREBINE était vraiment la « goutte d’eau de trop »

    => Le vrai problème est la compétence et non l’origine de la personne !

    Surtout venant de la part d’une pince (Radin), il a mérité son « Conseiller Kebab Matrimonial »

    PICSOU ne peut pas avoir le BEUR et l’argent du BEUR … avec du Lowcost

  2. Vous ne serez jamais riche.
    Il fallait aller dans son échoppe, le menacer et obtenir de lui des conseils conjugaux ET des sandwichs, le tout gratuit sous menace de plainte.
    Les gens qui font ce que fait votre thérapeute sont intelligents, courageux, travailleur.
    Ça ne présage rien de bon de la part d’un descendant d’immigré des années 30.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>