5 armes blanches quand on se balade tard dans l’Assemblée Nationale

Sabre

Brrr, pas rassurant de se balader seule dans les couloirs de l’Assemblée Nationale ! Quand la nuit tombe et que les Ministres se réveillent, le danger rôde…et vous seriez bien ennuyée de ne pas savoir vous défendre !
Pas de panique, Madame Gorafi est là avec sa sélection des meilleures armes blanches pour tempérer les ardeurs de nos amis les politiques !

Le Katana
De Mulan à Uma Thurman, le sabre japonais est l’arme des femmes de pouvoir par excellence ! Et même si vous n’en êtes pas une – à l’Assemblée vous faites les cafés – vous pourrez toujours l’utiliser pour repousser la promotion canapé de ce député ! Décrivez avec votre sabre de grands cercles menaçants puis partez avec dignité escortée de la sécurité. Le katana, what else ?

Une paire de poignards
Très abordable en termes de prix et disponible dans de nombreux coloris, une paire de poignards est idéale pour tenir en respect deux députés qui décideraient de s’en prendre à vous après votre journée de travail. Au vu de la recrudescence de French Bukake au sein du Palais Bourbon, la paire de poignards est un tandem plus que jamais conseillé !

La lance
Moins maniable que le sabre en combat rapproché et plus onéreux que la paire de poignards, une lance vous permettra cependant d’intercepter Jean-Michel Baylet à distance s’il vous fonce dessus les poings levés. Essayez de le toucher au flanc pour ne pas le blesser grièvement ! Si la blessure était mortelle, la légitime défense ne s’appliquera pas et vous serez bien ennuyée !

Une serpe agricole
Tous les soirs c’est le même cinéma : vous vous réveillez paniquée après avoir rêvé que Denis Baupin vous poursuivait dans le salon Euromédia déguisé en toucan. Chez Madame Gorafi, on croit aux rêves prémonitoires ! Alors emportez partout avec vous cette serpe en cas du retour de l’ancien député ! Avec un peu de chance la simple idée d’être castré devrait faire effet.

Une baïonnette prussienne
L’écume aux lèvres et le regard fou, on dirait bien que George Tron en pince pour vous ! D’ailleurs ces questions insistantes sur votre taille de bonnet jusqu’à la sortie de l’Assemblée semblent le confirmer ! S’il persiste à essayer de vous tripoter, cette jolie baïonnette accrochée à vos bas saura lui faire retrouver sa concentration sur son nouveau projet de loi.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
Pas encore de commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>