5 conseils pour bien lâcher votre copine avec qui vous deviez aller courir

running

Faites-vous croire que vous allez vraiment y aller
Poser un lapin à quelqu’un est mainstream : les choses ont beaucoup plus de saveurs lorsque vous vous faites croire que vous désirez vraiment aller courir. Choisissez de très jolies baskets, qui font marcher vite. Mettez-vous en jogging et découvrez comme c’est confortable quand on ne court pas avec.

Laissez votre téléphone tomber dans un feu de cheminée ou dans une piscine
Votre amie vous harcèle de textos pour déterminer le point de rendez-vous exact ? Elle commence déjà à douter de votre motivation par SMS ? En mettant votre téléphone dans une cheminée en marche, vous n’aurez pas à répondre à ses messages insolents. Vous pourrez même inverser la culpabilité : “Juliette, je n’ai pas reçu tes textos pour aller courir… On ne peut vraiment rien prévoir avec toi ! Tu n’es disponible que quand il s’agit de boire.”

Prétextez que vous avez le cancer
Les maladies graves sont les meilleures amies des bonnes excuses ! Chez Madame Gorafi, tout le monde a déjà eu la tuberculose, le choléra, 3 cancers et aussi un traitement pour le Sida.

Prévenez-la 15 secondes avant le rendez-vous
Annuler un footing, ce n’est pas grave… Tant qu’on prévient ! Alors surtout, passez un petit message à votre amie pour lui dire que vous êtes vraiment désolée mais que vous ne viendrez pas, et ce au moins 10 secondes avant le moment du rendez-vous.

Allez en voiture à des endroit stratégiques du sentier de running
Mais le mieux, quand on a lâché quelqu’un qui s’épuise à faire des kilomètres à l’aide de ses propres jambes, tout en ayant des points de côté, c’est encore d’aller observer le spectacle. Montez dans votre voiture, mettez vos lunettes de soleil et c’est parti pour regarder discrètement dans le rétroviseur votre pauvre amie dans un t-shirt laid laid laid. N’hésitez pas à vous arrêter le long d’un sentier, le visage parfaitement maquillé et apaisé, attendant impatiemment que ce qui reste du corps de votre copine passe. Faites alors un grand sourire et un petit coucou à votre amie dont les gouttes de transpiration dégoulinent dans le décolleté.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
2 Commentaires
  1. « Faites alors un grand sourire et un petit coucou à votre amie dont les gouttes de transpiration dégoulinent dans le décolleté. »
    Faut pas me dire des choses comme ça. Parce que l’autre type qui me parle dans la tête, il me dit de faire des trucs du genre de la déshabiller doucement, de lécher doucement la sueur et de finir par la pénétrer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>