Paris : Sa voix n’est pas assez grave pour donner des ordres

Two young people at the work

Impossible qu’on lui obéisse … La voix d’Alexia Léveillé est en effet trop aigüe pour être remarquée et associée à un.e supérieur.e qui donnerait un ordre. “T’es qui ?” a ainsi sorti Thomas à sa cheffe, lorsque cette dernière lui a demandé s’il pouvait relire le dernier projet bouclé.


Il y a des femmes à qui j’obéirais… Par exemple, Fanny Ardant, elle a du charisme… Si elle m’ordonne de l’embrasser, je le fais tout de suite !” nous explique Thomas, qui s’est tout de suite dédouané d’être machiste.

Le jeune employé a poursuivi en nous expliquant que la voix d’Alexia Léveillé, sa supérieure, n’était pas le un problème. “Avec son haut avec des fleurs, et ses sacs de course écologiques pleins de bordel pour ses gamins, je vous avoue que j’ai moyennement envie de l’écouter quand elle me dit que je dois avoir fini un proj’ à 17h. Est-ce que son fils termine son biberon à la bonne heure ? Non…

Une solution : faire parler un serpent artificiel à sa place

Pour qu’on m’écoute, j’ai une voix de serpent sur mon smartphone et je lui fais répéter ce que je viens de dire. C’est extrêmement efficace même si parfois il y a des sons de « sssss », mais mes équipes obéissent quand même vraiment plus.” Une technique très pratique… qu’Alexia conseille d’ailleurs à toutes les femmes qui veulent se faire entendre !
Alors les filles, à vos smartphones !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
1 Commentaire
  1. Il existe des dispositif pour parler comme d’arc va d’or.
    Si les gueux sentent votre côté obscur (face marron du slip, pas la jaune ni la rougeâtre) en même temps que la morsure d’un fouet il se plieront à votre volonté de fer ; peut-être même avec un râle de jouissance ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>