Que faire si vous croisez Martin Weill nu au fond d’un couloir sombre ?

Couloir sombre

Oh ! Vous tombez sur Martin Weill, nu, au fond d’un couloir sombre ! Mais que faire devant l’envoyé spécial du Petit Journal, ex-taulard au Maroc ? Madame Gorafi est là pour vous guider !


Vérifiez d’abord que le couloir est démocratique.

Martin Weill n’hésite pas à aller sur des terrains en guerre pleins de dictateurs et de gens en colère. Soyez donc sûre que Martin est l’unique bombe dans ce couloir.

Déshabillez-vous pour le mettre à l’aise.

Même si Martin a l’habitude de rencontrer des gens mal habillés dans des pays délabrés sans magazine mode de référence, il risque de rougir si vous gardez votre combishort de fashion bloggeuse. Regardez-le s’épanouir au fur et à mesure que vous enlevez vos vêtements. Faites lui remarquer que vous avez investi 60 euros dans un soutien-gorge Princesse Tam-Tam pendant qu’il était occupé à demander à des opprimés leur avis sur l’oppression.

A l’instar de Yann Barthès, dites lui bonjour dans la langue du couloir sombre.

L’occasion ensuite d’engager la conversation sur vos points communs. Vous aussi, vous voyagez ! Racontez lui vos 5 jours à Berlin en 2013 avec vos parents. Vous étiez aussi passée devant la caméra pour une vidéo souvenir au Mémorial de la Shoah !

Demandez-lui s’il est pour ou contre Daesh.

Martin doit avoir un avis très intéressant sur la question. Martin est intelligent. Contemplez la beauté de sa bouche pendant qu’il vous dit que Daesh est atroce. Remarquez le parfait alignement de ses dents quand il raconte qu’il n’aime pas la façon d’agir des personnes qui tuent. N’est-il pas chou ?

Pour ne pas l’effrayer, regardez son joli pénis plutôt que ses beaux yeux.

Il ne faut pas oublier que Martin est une belle bête apeurée qui pourrait fuir au moindre faux pas. Ses parties sexuelles tremblent-elles pendant que vous lui parlez? Constatez-vous que son pénis rougit quand vous lui proposez de passer manger des pâtes à la carbonara à la maison ? Profitez en pour vérifier si son pénis est aussi timide que lui !

Enfin, si vous le croisez au fond d’un couloir sombre le 11 avril, pensez à lui souhaiter un très joyeux anniversaire. L’occasion de lui rappeler qu’il a bientôt 30 ans et qu’il est temps d’avoir les 53 enfants dont il rêve ! Tic tac tic tac Martin !

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
5 Commentaires
  1. Article inutile. On sait très bien ce qu’on lui ferait à Martin Weill si on le croisait nu au fond d’un couloir sombre. Joyeux anniversaire mon lapinou.

  2. Morale de l’histoire on peut séduire un penis pas timide avec un combishort de fashion blogueuse et un soutif a 60 balles mais pour le garder il faut être un peu plus originale. Ouf Martin j’ai eu peur !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>