ALERTE INFO – Les autorités confirment l’arrivée d’une cystite

Bernard-Cazeneuve-(octobre-2014-Perrin Jc)
Les ministères de la Santé et celui de l’Intérieur ont conjointement affirmé le déclenchement d’une infection urinaire. Si les causes de cette cystite sont pour l’instant mystérieuses, les autorités demandent à la personne concernée de faire preuve de grande précaution.



 

Un dispositif de soins exceptionnel



Bernard Cazeneuve et Marisol Touraine avaient le visage des jours sombres, au moment de leur annonce, aujourd’hui à 11h23 : « Tout porte à croire qu’une infection de type urinaire, une cystite comme on dit dans le métier, s’est déclenchée chez l’une de nos concitoyennes. Nous invitons cette personne à se faire connaître afin que son cas soit traité dans les plus brefs délais » a tout d’abord expliqué la ministre de la Santé.

Cazeneuve a ensuite précisé les mesures mises en place pour combattre cette cystite : « 3000 policiers mais aussi des urgentistes, ainsi qu’une brigade de déminage vont être exclusivement affectés à ce dossier ». Et sa collègue du gouvernement de préciser : « Des bouteilles de jus de cranberry vont être disposées sur tout le territoire afin d’endiguer au plus vite l’infection. »

Côté public, une grande pétition a été lancée dès la publication de cette alerte pour organiser un rassemblement citoyen place de la République samedi prochain. Un hashtag « JeSuisCystite » est même devenu extrêmement populaire sur les réseaux sociaux en quelques heures seulement.

Eviter le drame de 2003



Cette nouvelle cystite n’est évidemment pas sans rappeler le drame qui avait frappé la France en décembre 2003. A l’époque, une Toulousaine de 22 ans avait été la victime d’une terrible mycose vaginale. Son sort avait alors ému les Français et le pays était même allé jusqu’à observer une minute de silence en hommage à la flore intime de cette victime.

Illustration : Wikicommons / Perrin JC

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
4 Commentaires
  1. En temps que médecin spécialiste du vagin, je tiens à rassurer l’ensemble de la population. Une pluie d’antibiotique commanditée par Zeus est prévue en fin de matinée, cela par l’intermédiaire de cupidon, sérieux repenti dans l’affaire « rétention urinaire post-coïtale ». En effet l’archet avoue utiliser de fortes doses de filtre d’amour au sein de son artillerie, ce qui entrainerait une trop importante plénitude de la femme après le coït, et donc empêcherait son épopée jusqu’aux sanitaires. Le bébé est connu des services de police. Une nouvelle affaire est donc en cours…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>