5 astuces pour séduire le pervers narcissique idéal

Pervers narcissique
Pas facile de charmer le pervers narcissique parfait… Voici nos meilleurs conseils pour ne jamais passer à côte de la chance d’être détruite pour toujours !

1. Laissez-le prendre les devants.

Le pervers narcissique agit souvent de façon dissimulée. Si l’homme que vous rencontrez est extrêmement gentil avec vous et qu’il vous offre à boire, vous tenez sans doute l’homme destructeur idéal ! Soyez sexy et montrez votre décolleté avant qu’il ne vous vide de tout amour propre !

2. Faites la conversation.

Une autre de ses techniques consiste à sourire et à être à l’écoute lorsque vous racontez votre vie insignifiante. Là encore, ne frustrez pas ses attentes : parlez beaucoup pour lui laisser l’opportunité de vous dévaloriser par la suite dès que vous prendrez la parole. Ayez foi : vous êtes la personne manipulable par excellence!

3. Montrez votre admiration.

De même, la conversation d’un pervers narcissique est souvent passionnante. Ecoutez-le avec une pointe d’admiration et faites semblant de comprendre ce qu’il dit pour lui faire sentir l’emprise qu’il pourrait avoir sur vous. Et le plaisir que ce serait de vous faire culpabiliser éternellement !

4. Provoquez la chance !

Pour trouver votre âme soeur manipulatrice, il faut créer des opportunités : en fin de soirée, s’il ne vous propose pas un verre, invitez le à venir faire semblant de vous aimer. Réveillez le désir de l’homme qu’il fait semblant d’être ! Ce sera le début d’une véritable relation malsaine !

5. Engagez-vous !

Enfin, si vous vous rendez compte que pour lui, vous n’êtes pas le coup d’un soir,
montrez-lui que vous êtes la victime la plus désirable qui soit. Prouvez que vous avez envie d’une relation longue dans laquelle il vous fera pleurer un jour sur deux ! Bons sanglots !

Mais si vous avez trop peur d’être obligée de prendre un abonnement hebdomadaire chez le psychiatre pour parler de votre charmant petit ami pervers narcissique, vous pouvez vous contenter de séduire un homme sans aucune personnalité.

PLUS LOIN ET MOINS BIEN SUR LE WEB
64 Commentaires
  1. Vous m’avez fait légèrement peur.

    Je commence à lire et à chaque description je me dis:
    « Ah bon, j’peux être perçu comme un pervers narcissique en fait »

  2. Article à double sens mais deux extrêmes ! Soit séduire un pn ou un mec sans personnalité ! Et au milieu ?

    Pas étonnant que nos femmes deviennent de plus en plus névrosés avec ce genre d’articles !

    Quelle honte…

    1. je pense surtout que l’article est à prendre au segond degré… Il s’adresse à des femmes en parlant de leur « vie insignifiante », qu’elles sont la « victime parfaite », leur capacité à être manipulable et qu’elles ont envie d’une relation ou elles pleureront un jour sur deux… La femme soit disant ciblée dans l’article n’est pas beaucoup plus mis en valeur! Et je ne pense pas que beaucoup de femmes se reconnaitront dans cette description de leurs envies, il n’y pas de raison que les hommes ne se reconnaissent dans le profil du pervers narcissique ou du mec sans personnalité…. :)
      On parle de madame GORAFI, et son accolyte « Le Gorafi » est connu pour ses articles qui ne doivent surtout pas être pris au sérieux.

    2. « Vos » femmes ? Elles sont peut-être juste névrosées à force de croiser des hommes comme vous qui se les approprient comme si elles étaient de la marchandise.

    3. La honte de notre société est surtout que les gens ne comprennent plus la satire ! Nos grands auteurs classiques (Molière, Voltaire, Jean de la Fontaine…) doivent se retourner dans leur tombe ! Triste France !

      1. merçi Jonathan …bientot les adeptes de la page ‘Theracoach’ de la gourou speedy gonzales vont intenter un procès en sorcellerie contre madame Gorafi pour manipulation mentale

    4. Le concept de cet article est génial !
      Mais je suis d’accord (malgré l’emploi maladroit de « nos femmes »), le dernier paragraphe m’a déçu…
      Allant dans la légitimation de la personnalité perverse narcissique (« Ouais moi au moins j’ai une personnalité »)

      Non franchement ce dernier paragraphe n’apporte rien, il ne fait que faire douter du but dénonciateur ou non de l’article… Ce qu’il aurait clairement pu avoir sans ce para

  3. j’aime voir que des hommes se laissent avoir par le madame Gorafi, ça prouve que ça n’a rien de sexiste.
    car oui partant du principe que c’est un article parodique, on peut en déduire que ce n’est pas le PN qui est décrit mais plutôt un méli mélo de cliché.
    il me semble qu’un mec qui écoute n’est pas vraiment la définition d’un PN.
    m’enfin…

  4. Meddah, j’espère vraiment que tu blagues.. « Nos femmes » ? x) Cet article (GORAFI) se moque des articles féminins qui catégorisent les hommes avec leurs pseudo-conseils. Névrosé, ça veut dire quoi pour toi ?

  5. J’m’avance peut être, mais j’crois bien que vous venez d’interpréter négativement la seule phrase qui ironisait uniquement la psychologie de la victime du PN, indépendamment de toute victimisation féminine. J’dis ça, j’dis rien!

  6. Je discutais l’autre jour avec mon ami Eric, qui me disait que la névrose de nos femmes était surtout due à leur obtention du droit de vote, à la nouvelle tournée de Renaud et, possiblement, à l’annulation de la sortie du deuxième épisode de Star crash: le choc des étoiles.
    Tout fout le camp.

  7. J’ai moi même vécu avec un P.N pendant des années, rabaissée et humiliée chaque jour, alors que j’étais l’épouse idéale. Nos relations sexuelles étaient cependant extrêmement épanouissantes et humides. Mais bon bref, vous devriez avoir honte de publier des articles de ce genre, au moins un peu de respect pour toutes ces femmes maltraitées. #JacquelineSauvage

  8. Il existe une subtilité cérébrale qui permet de prendre beaucoup de distances dans ses lectures : l’humour et la dérision.
    Au bout d’un certain degré l’article masculin ne le perçoit sans doute plus. Merci pour votre truculence Madame Le Gorafi, c’est un régal :-)

  9. Il existe une subtilité cérébrale propre à l’humain : l’humour et la dérision. Il semblerait qu’à un certain degré, l’article masculin en ssemble dépourvu. Madame Le Gorafi merci pour votre truculence :-)

  10. Ca aurait pu être marrant sauf que visiblement le sujet a été mal étudié par le rédacteur ou la rédactrice. Le principe de la pathologie du pervers narcissique (dont le terme plus juste est plutôt manipulateur pathologique) est que justement il n’a pas de personnalité. C’est la raison pour laquelle il a besoin d’avoir de l’emprise sur quelqu’un : il s’empare de la personnalité de sa victime. Victime toujours bien choisie qui a de nombreuses qualités que le pervers narcissique n’a pas justement, à commencer par l’empathie (sentiment totalement absent pour les porteurs de cette pathologie). Le talent du pervers narcissique est justement de simuler des qualités qu’ils ne possèdent pas en s’appropriant les valeurs de sa victime.
    Alors je sais que c’est le Gorafi et que c’est de la blague rigolote, mais cela n’est pas une excuse pour se permettre une telle confusion. Une blague documentée et intelligente aurait eu bien plus d’impact et aurait été juste plus drôle finalement.

    1. c’est justement ça qu’est bon, c’est l’humour au 3ème degré !
      Pour moi il n y a aucune confusion sincère dans cet article.
      Vive les PN, marre des fiotes insipides !

  11. C’est le truc le plus débile et racoleur qu’il m’a été donné de lire, même avec un groooos effort de 10e degré de lecture :-)))) A-FLI-GEANT

  12. Un peu réducteur comme vue du pn, mais marrant… Pas contre, je suis navrée, mais même avec humour, vous ne pouvez laisser sous entendre que les autres hommes sont sans personnalité. J’ai vécu avec un pn, on ne peut pas dire qu’ils aient de la personnalité. Et lorsque l’on retrouve la normalité, on redécouvre un sentiment de légèreté… Vives les hommes normaux!!! Avec tous leurs défauts qui sont autant de qualités!!!

  13. Bonjour,
    voilà y’a deux semaines j’ai eu un premier rencard avec un pervers narcissique trop beau gosse, ça fait dix jours qu’on sort ensemble et jusqu’hier il était absolument adorable, attentionné, à mon écoute et tout, et voilà qu’aujourd’hui il vient à peine de me dénigrer devant mes amies ! J’ai cru rêver, je suis complètement chamboulée, que dois-je faire ??? J’ai si peur de pas être à sa hauteur…

  14. Meddah C’est vrai que nous pauvres femmes sommes si bêtes que nous ne sommes pas en mesure de nous rendre compte qu’un article écrit sur le ton de l’humour et de la satire ne reflète pas l’immense diversité des hommes, de leur caractère et de leurs charmes…

    Comment pouvons nous comprendre que les hommes aussi, oui, sont différents, compliqués et même parfois plus que nous avec des extrêmes présentés comme des généralités
    Nous qui sommes si dépendantes des magazines et des conseils de nos psy nous sommes bien entendues toutes névrosées (parce que oui, toutes les femmes voient un psy et nous ne leur parlons QUE des hommes que nous avons tant de mal à comprendre que nos problèmes personnels n’ont aucune importance en comparaison…)

    Heureusement des hommes plein de bonnes intentions comme toi sont là pour dénoncer les vilains magazines satiriques qui se moquent des gentils magazines féminins !
    Vive toi et vive la presse féminine

  15. J’adore!! Tellement vrai! Avec tous ces Twillight et autres 50 shades of grey, où on apprend aux filles à aimer les mecs malsains et à trouver « normal » c’être maltraitée, bah oui être viril c’est être violent physiquement psychologiquement on le sait bien.
    Comme d’habitude, le Gorafi toujours au top avec de l’actualité vraie de sources contradictoires XD

  16. Franchement y en a marre des journaux abrutissants on prend vraiment les femmes pour des connes maintenant on leur conseille de séduire des malades mentaux ! Super ! La société tourne vraiment à l’envers.

    1. Il faut apprendre à regarder et on comprendra alors que Madame GORAFI est un site satyrique, du coup déclic, humour, on rit. L’esprit critique c’est avant tout une bonne observation.

      Des bisous

  17. Affligeant, car c est un sujet grave, qui fait de nombreuses victimes. Et pas seulement les femmes, des enfants tres souvent. Et il y a aussi des perverses narcissiques parmi les femmes… Oui pour un humour intelligent et on peut certes rire de tout. Mais la le sujet n est pas maîtrisé. En est la preuve la dernière phrase, la plus stupide de toute ( qui est une insulte à tous les hommes). Si vous avez le malheur de connaître un PN vous savez à quel point sa personnalité est d un vide abyssal… Cet article est juste bête et immature. Tiens, comme le pervers finalement….

    1. Complétement d’accord.
      Je suis pourtant une grande fan du Le Gorafi mais là.. Ça fait très pâle copie.
      S’il est possible de rire d’un sujet grave, ça doit être très bien fait. Et la c’est tout le contraire.

  18. Nagib, intéressantes vos remarques! Je suis plus indulgente, je trouve l’article plutôt marrant (dans l’esprit « le rire est la politesse du désespoir », histoire de se lâcher) et franchement le choix de sujet bien vu, mais oui il pourrait être davantage pertinent même sur le plan du second degré. Vous avez l’air de vous y connaître. Ça vous dit de vous y coller, votre version?
    On est là pour rigoler! Ça défoule.

  19. Bonsoir,

    Merci Madame Gorafi de nous permettre de rire ou sourire sur ce sujet.

    Certains commentaires me rappellent cette phrase du regretté Pierre Desproges :
    On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui…

    A l’enterrement de ma mère en 2012, son mari, et mon père à la fois, avait écrit un texte lu par un autre.

    Dans ce texte il était dit que la défunte avait mené une vie effacée…
    C’est d’ailleurs son petit fils qui a attiré mon attention sur votre article.

    Bonne continuation !

  20. Au final.. faut rien prendre au sérieux dans cette vie. Mieux de cacher ces émotions derrière des blagues, ça évite des rides – étape importante pour vivre dans une société obsédée par le physique. Rire ça fait du bien alors si ça fait rire a certains, tant mieux. On peut pas faire rire tout le monde 😉

    Ce genre (la satire comme dit quelques lecteurs) devrait faire réfléchir les gens sur un sujet – ce n’est pas juste pour rigoler. Et donc, bon choix de sujet 😉

    Je me permets de vous demander: avez-vous déjà souffert de ce genre de situation ou bien connaissez vous quelqu’un qui est tombé dans une situation pareille? On arrive a mieux faire des blagues sur ce qu’on connait…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>